brochures santé lesbiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Jeu 10 Déc 2009 - 10:59

avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  leia le Jeu 10 Déc 2009 - 14:43

Elles sont drôles ces brochures! je trouve même cela limite car cela fait des homosexuelles une sorte de catégorie à part qui a besoin d'un suivi particulier alors que:

les "risques d'IST chez les lesbiennes", en vrai c'est les mêmes IST que l'on peut contracter, que la pratique sexuelle soit hétérosexuel où homosexuel!


Et je ne savais pas que le suivi gynécologique était différent suivant l'orientation sexuelle je cite:

"Il est important que vous puissiez parler de vos préférences et
pratiques sexuelles qui vont influer sur votre corps et sur
les maladies que vous pourrez rencontrer tout au long
de votre vie."

je trouve cela choquant ça me rappel les vieux stéréotypes sur les homosexuels! je trouve que faire cette brochure revient à dire que la pratique homosexuelle est une pratique à risque et c'est totalement inadmissible

et je comprend pourquoi cela a été placé dans la rubrique débat!!!!!
avatar
leia
Membre du torchon brûle 87

Messages : 169
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  Titi le Jeu 10 Déc 2009 - 18:20

Rubrique "qui sommes-nous"
"Le Crips Ile-de-France (Centre régional d’information et de prévention du sida) est une association Loi 1901 qui a pour objet d’appuyer et de relayer les actions de prévention et de lutte contre le sida et la toxicomanie dans le cadre des programmes définis par l’Etat et la Région Ile-de-France.
A titre connexe, il participe à des actions d’information et de prévention des pathologies associées au sida et à la toxicomanie, ainsi qu’à des actions préventives visant un public plus large, notamment les jeunes, sur les comportements présentant des risques pour leur santé."


En même temps voila, ils soutiennent les campagnes de l'Etat, il fallait pas s'attendre à autre chose que le respect de la valeur traditionnelle de l'hétéro normativité. Je ne comprends même pas qu'on fasse des brochures spéciales pour les lesbiennes, c'est peut être une nouvelle IST dont j'ignorais l'existence ?

Titi

Messages : 117
Date d'inscription : 03/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Jeu 10 Déc 2009 - 22:21

nadège a écrit:cela fait des homosexuelles une sorte de catégorie à part
le terme homosexuel-le-s est un terme médical normatif du XIXe siècle qui définissait jusqu'à 1990 une maladie mentale. En 1990 donc, grâce aux luttes, l'OMS a enfin retiré l'homosexualité des pathologies mentales.
C'est entre autres pour cette raison que depuis les années 1970, les militantes ont préféré utiliser le terme gay et lesbienne pour se définir.
merci donc d'utiliser le terme lesbienne, vu que c'est celui qui est employé dans ces brochures, brochures qui ont été conçues et diffusées par... une lesbienne.

nadège a écrit:Et je ne savais pas que le suivi gynécologique était différent suivant l'orientation sexuelle
eh bien peut être parce que tu n'es pas (encore) lesbienne
As-tu déjà été faire un test de dépistage anonyme et gratuit?
Le questionnaire : combien de rapports avez vous eu ces 6 derniers mois? Cette année? Combien non protégés?
Là, tu dis disons 5... Et tu dis que un seul était protégé. Là le médecin te regarde avec des gros yeux. Ensuite, si tu te le sens tu lui dis que 4 étaient des filles. Et là, le type ou la meuf ne sait plus trop quoi dire... La vérité c'est que le personnel médical n'est pas formé pour accueillir des publics autre que hétéro ou gay très classique.

Pareil pour les gynécos. La plupart te refourgue dès tes 15 ans une pilule contraceptive, sans se poser de question, en partant du principe que toutes les mômes de 15 ans sont hétéras.
Beaucoup de gynécos te font un examen comme ça, sans se dire que tu n'es pas forcément habituée à la pénétration. ("oh, mais il est pas plus gros que le doudou de votre copain!" dixit une gynéco du planning du 93 à une copine lesbienne il y a à peine 2 ans en enfourguant son speculum).
La conséquence, observée par les associations de santé LGBT, c'est que les lesbiennes désertent les consultations gynéco (sachant que toutes les femmes à la base n'y vont pas nécessairement facilement). Et donc les conséquences sur la santé des lesbiennes, c'est un non dépistage des cancers cervico-utérin, des cancers du sein, des cancers des ovaires, ou quelconque ennui de santé au niveau génital, hormonal...
La lesbophobie, le sexisme qui touchent les lesbiennes (l'homophobie qui touche les gays et la transphobie que subissent les trans) font que ces populations ont tendance à faire plus de tentatives de suicide que les hétéros, ont des comportement à risque vis à vis des drogues, ont des comportements à risque dans la sexualité, la mauvaise estime de soi faisant que les LGBT ne se protègent pas toujours bien;

Ensuite, une lesbienne ce n'est pas juste une femme qui couche avec des femmes. Une lesbienne c'est une individue qui a une socialité avec d'autres lesbiennes, c'est aussi toute une contre culture invisible au monde hétéro, mais bien présente, avec ses codes, ses signes distinctifs... Comme le tatouage ou le piercing pour les nouvelles générations (et même des générations plus anciennes)
Pour les trans, qui peuvent pratiquer des modifications corporelles le long de leur parcours, il y a aussi des réalités que les personnels de santé méconnaissent totalement.

je trouve cela choquant ça me rappel les vieux stéréotypes sur les homosexuels! je trouve que faire cette brochure revient à dire que la pratique homosexuelle est une pratique à risque et c'est totalement inadmissible
la brochure ne stigmatise pas, elle visibilise la réalité des risques spécifiques des lesbiennes.
Un des aspect les plus prégnant de la lesbophobie est l'INVISIBILISATION.

titi a écrit:En même temps voila, ils soutiennent les campagnes de l'Etat, il fallait pas s'attendre à autre chose que le respect de la valeur traditionnelle de l'hétéro normativité. Je ne comprends même pas qu'on fasse des brochures spéciales pour les lesbiennes, c'est peut être une nouvelle IST dont j'ignorais l'existence ?
Le crips ne soutient pas les campagnes de l'état, c'est un organisme régional de santé, qui dépend des subventions publiques... Un peu comme beaucoup d'assos... Si on suit ton discours, on peut dire que le Planning Familial c'est de la merde Rolling Eyes
Par ailleurs, le projet L a reçu si peu de sous, que les brochures n'ont jamais été diffusées que sur le net. Aucun budget n'a été débloqué pour diffuser du matériel papier, et le matériel de prévention (type digues dentaires) était distribué au compte goutte, faute de moyens.

Au delà du crips, pose toi peut être la question de TON hétéronormativité : dans la grande mixité où les femmes sont invisibilisées, minorées, exploitées, qu'en est il des lesbiennes d'après toi?
Quelle place ont les lesbiennes dans des espaces politiques ou associatifs mixtes et/ou hétéros?
Eh bien, elle n'en n'ont pas, d'où la nécessité de faire des trucs "spécial lesbiennes". Tu sais, c'est un peu le même mécanisme que quand des féministes font des trucs en non mixité.
J'ose espérer que tu n'as pas de problème avec ça.
avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  Titi le Sam 12 Déc 2009 - 9:56

scumgrrrl :
"Eh bien, elle n'en n'ont pas, d'où la nécessité de faire des trucs "spécial lesbiennes". Tu sais, c'est un peu le même mécanisme que quand des féministes font des trucs en non mixité.
J'ose espérer que tu n'as pas de problème avec ça."


En tant qu'anti-sexiste profonde, oui je suis contre la plupart des mécanismes non mixtes! Et donc oui tu peux considérer que j'ai un problème avec "ça", bien que je n'entende pas très bien quelle est la nature de ce 'ça'. J'ai la désagréable impression de percevoir dans ton message un soupçon d'antipathie à mon égard, du genre "tu n'es pas lesbienne donc tu ne peux pas être une vraie féministe", j'espère simplement mal percevoir ou sur-interpréter. Le "truc spécial X" qu'il soit pour les lesbiennes, les hétéros, les plus de 65 ans ou les moins de 12, ne fait que stigmatiser des populations qui le sont déjà nettement, et largement assez, par une majorité de notre société. Que dit le français moyen non politisé quand il voit ce genre de brochures ? Lui qui déja compartimente tout, qui classifie et étiquette, bah il se dit simplement qu'il a raison. Et alors, "ça", oui ça me dérange complétement! Rassénérer les gens dans leurs comportements d'étiquetage et de segmentation c'est quelque chose qui fait même plus que me déranger!

scumgrrrl
"Le crips ne soutient pas les campagnes de l'état, c'est un organisme régional de santé, qui dépend des subventions publiques... Un peu comme beaucoup d'assos... Si on suit ton discours, on peut dire que le Planning Familial c'est de la merde
Par ailleurs, le projet L a reçu si peu de sous, que les brochures n'ont jamais été diffusées que sur le net. Aucun budget n'a été débloqué pour diffuser du matériel papier, et le matériel de prévention (type digues dentaires) était distribué au compte goutte, faute de moyens."


Pour ce qui est du planning, je laisse Nadège te répondre, elle connait bien mieux que moi cette réalité.
Pour ce qui est des subventions et des campagnes de l'Etat, je n'ai fait que lire et interpréter (peut être trop) les rubriques de présentation du site. Si ce n'est pas ce qu'ils estiment être vrai, peut être à eux de réorienter leur présentation... Bien sur, je ne "crache" pas sur les nombreuses assos (de toutes sortes) qui reçoivent des subventions de l'Etat, on y est nous mêmes amenés dans des circonstances peu plaisantes, mais aussi longtemps qu'on pourra s'en passer, ça sera d'autant mieux.


Quant à "mon hétéronormativité", si cela te dérange c'est un autre problème. Je ne considère pas que parce que j'aime un homme, je suis moins féministe que toi, ou alors peut être, mais ça m'est égal du fait que je me sente bien plus anti-sexiste. Mon anti-sexisme s'inscrit dans une logique bien plus globale, et la compartimentation répétée des populations ne peut pas me convenir. En coupant certaines "catégories" et leurs luttes, du reste des "catégories", on ne peut rien obtenir de bon. N'oublions pas que ce sont nous et notre société qui avons "compartimenté" les populations de cités (appelle les banlieues, zep, zup, comme tu préfère), par exemple. Voila pourquoi cette stigmatisation me dérange, tout autant que la loi de la parité ou celle du quota d'étudiants ZEP admis dans les grandes écoles publiques. Alors oui, ça me dérange!


Edit :Ce qui m'a dérangée aussi, c'est le fait que ces brochures soient mises sans aucune explication, juste comme ça une liste de titres. Cela aurait peut être évité certains malentendus et qui proquo.

Titi

Messages : 117
Date d'inscription : 03/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Sam 12 Déc 2009 - 16:04

"ça" c'est le fait que des lesbiennes ou des femmes choisissent de se retrouver en nom mixité pour lutter contre les oppressions de l'extérieur, ainsi que celles qu'elles reproduisent, qu'elles ont intégrées, etc...
mais je te repose cette question...
scumgrrrl a écrit:Quelle place ont les lesbiennes dans des espaces politiques ou associatifs mixtes et/ou hétéros?

et j'ajoute :
Quelle place ont (eu) d'après toi les lesbiennes dans les mouvements féministes?
Avec combien de lesbiennes milites-tu?
Je ne demande pas un CV, je ne demande pas que tu répondes à ces questions comme pour montrer patte blanche, ou pour justifier d'une quelconque pureté politique ou radicalité. Je te demande juste de te poser ces questions à toi-même, que tu pose cette question à des vieilles militantes, ou des jeunes, et peut être que tu comprendra mieux le sens de mes post.

J'ai posté ces brochures parce que c'est du matériel d'information, je le met sans explication parce qu'il me semble qu'on a pas à se justifier de diffuser des informations de santé trop méconnues; je l'ai posé là comme j'ai pu poser des photocopies de ces brochures sur des tables de presse, comme on laisse tout un tas de fascicule sur les drogues, les mst, les cancers dits féminins, etc dans les facs, les salles d'attentes de médecins, les lieux d'accueil pour les jeunes (la liste est longue, tant mieux) sans explication, et sans se demander si il ne sont pas un peu spécifiques aux hétéros...


Dernière édition par scumgrrrl le Sam 12 Déc 2009 - 20:16, édité 1 fois
avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  leia le Sam 12 Déc 2009 - 20:06

scumgrrrl a écrit: Nadège a écrit: Quelle place ont les lesbiennes dans des espaces politiques ou associatifs mixtes et/ou hétéros?

Nadège n'a pas posté ça vérifie tes sources STP!

Après oui je suis d'accord avec Titi sur le fait que des explications auraient été les bienvenues en postant les brochures car à mon sens elle n'expliquent pas assez la démarche voulue d'informations aux lesbiennes (surtout dans un milieu féministe qu'est celui du torchon où oui comme tu nous le rappel bien assez nous ne côtoyons pas beaucoup de militantes féministes lesbiennes au quotidien, le forum nous permet d'ailleurs d'avoir une ouverture sur d'autres milieux féministes ce qui est un plus). En voyant les brochures j'ai eu l'impression d'un copié collé d'informations pour hétéros apposés dans une brochure destinées aux lesbiennes, après je ne critique le travail fait car je sais à quel point cela est dure d'élaborer des brochures rassemblant toutes les informations nécessaires, expliquant la démarche... .

Après je me permet une remarque concernant le suivi médical des lesbiennes, je trouve cela capital qu'elle puisse accéder aux soins sans aucunes barrières et avoir en face des spécialistes qui les mettent en confiances afin que d'elles même elles puissent s'exprimer librement face à eux. Ce que tes connaissances n'ont pas toutes eu d'après tes propos, je peux faire de l'argumentaire basé sur de l'expérience personnelle aussi, en tant que militante au planning familial j'ai vu des lesbiennes s'exprimées librement et remercier les bénévoles et les spécialistes pour la mise en confiance qu'ils ont su instaurés. Tout cela pour dire que oui on peut multiplier les exemples personnels mais cela n'en fait pas des arguments d'autorités, pour autant. Pour ma part concernant ces brochures j'ai eu les explications nécessaires, et les arguments politiques qui ont poussés à la rédaction de ces brochures mais trop tard à mon sens.
avatar
leia
Membre du torchon brûle 87

Messages : 169
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Sam 12 Déc 2009 - 20:15

nadège a écrit:Tout cela pour dire que oui on peut multiplier les exemples personnels mais cela n'en fait pas des arguments d'autorités, pour autant.
je ne comprend pas bien qu'est ce qui te fais affirmer ça

nadège a écrit:Pour ma part concernant ces brochures j'ai eu les explications nécessaires, et les arguments politiques qui ont poussés à la rédaction de ces brochures mais trop tard à mon sens.
quoi??

Et sinon, tu peux me dire où tu as vu du copié collé?
avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  leia le Sam 12 Déc 2009 - 20:54

On peut s'arrêter sur chaque mots si tu veux mais je ne trouve pas que cela fasse avancer un débat!

question 1: ce que je dis sur les exemples personnels c'est que l'on ne peut pas en faire des arguments politiques. Dans le sens où une expérience à son exception. Moi j'ai vu les exceptions (même s'il reste bien sur du travail à faire au planning de Limoges notamment) c'est pas pour autant que je les généralise à une situation d'ensemble mais je les prend en compte.

deuxième question: je pense l'avoir assez dit dans mon poste, des infos auraient été les bienvenues en postant les brochures.

troisième question: "En voyant les brochures j'ai eu l'impression d'un copié collé d'informations pour hétéros apposés dans une brochure destinées aux lesbiennes" dans le sens où comme je l'ai expliqué au part avant les infos sur les IST, le VIH sont les mêmes dans cette brochure que dans celle de dizaines d'assos, tout simplement parce que la démarche de ces brochures à mon sens n'est pas assez expliquée.

Voilà je ne veux pas polémiquer, j'espère juste qu'un autre regard peut contribuer à de futurs travaux car à mon sens c'est comme cela que l'on avance en écoutant les remarques des autres, essayer de les comprendre pourquoi ils bug à des endroits...

Pour ma part j'ai eu mes réponses concernant ces brochures!
avatar
leia
Membre du torchon brûle 87

Messages : 169
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Sam 12 Déc 2009 - 21:19

On peut s'arrêter sur chaque mots si tu veux mais je ne trouve pas que cela fasse avancer un débat!

euh, je sais que internet, le fait de ne pas connaître les gens, ne pas être face à eux, peut entraîner des malentendus, des incompréhensions, mais depuis le début de ce sujet, je m'en suis pris plein la gueule. Par ailleurs, j'ai ressenti pas mal de préjugés.
J'ai l'impression pour le coup de devoir montrer patte blanche quand au bien fondé de mon point de vue et de mes positions, et de devoir me justifier sur les brochures que j'ai mises pour information.
Plutôt que me balancer que j'aurais du poster des précisions, tu aurais pu te dire "chouette" une nouvelle forumeuse, et éviter tous ces préjugés.
avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  leia le Sam 12 Déc 2009 - 21:38

Alors t'inquiète mes demandes de précisions ne critiquent pas le travail fait sur ces plaquettes, comme je l'ai dis, au contraire je ne le précise pas mais je trouve que les plaquettes que tu as mises en lignes sont intéressantes et c'est pour cela que j'ai posté ce que j'en pensé pour avoir plus d'infos et essayer de faire comprendre ce que moi j'ai ressentis en les lisant de but en blanc.

Je regrette que tu es eu le sentiment de t'en prendre plein la gueule ce n'est absolument pas mon but, et je n'ai pas eu l'impression de le faire. Toutes informations sont bien évidement les bienvenues.

Je pense qu'en effet internet et les ressentis que tu as ton fait voir des préjugés qui n'étaient pas voulus après oui j'écoute la critique et peut être que j'ai des préjugés et j'espère bien les dépasser!
avatar
leia
Membre du torchon brûle 87

Messages : 169
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Sam 12 Déc 2009 - 21:43

peut être que j'ai des préjugés et j'espère bien les dépasser!
on en a toutes, et c'est aussi pour ça qu'on milite, pour changer la société, et se changer soi Wink
avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  Audre le Ven 18 Déc 2009 - 2:40

je prends la discussion tard mais je réponds parce que je l'ai trouvé très intéressante.

D'abord parce qu'effectivement les brochures m'ont mis face à mon hétéronormativité. Clairement, je me suis posée la question de pourquoi des brochures "spéciales lesbiennes" et effectivement les explications des différents posts m'ont clairement mis face à ma vision hétérocentriste.
Je crois que cette discussion a soulevé le débat sur la question de la catégorisation des oppressions allant jusqu'à soulever le débat sur la mixité et la non mixité.
Très clairement, dans un premier temps je n'ai pas compris ces brochures,pourquoi? Parce que je suis pas lesbienne, parce que quand je vais au planning familial je me pose jamais la question de savoir s'il faut que je précise que je suis hétéra parce que l'hétérosexualité c'est un allant de soi. Sauf que le truc c'est que pour des nanas, ce type de structure transpire l'hétéronormativité du coup ben oui je capte mieux les situations où t'es lesbienne, tu viens pour une consultation où la question de ta sexualité hétéra et/ou lesbienne est pas abordée et de fait ben l'allant de soi fait qu'on te considère hétéra. Du coup, j'ai trouvé la brochure à destination des gynécos très bien parce qu'elle met en avant les questionnements propres à une sexualité et permet de rompre avec une sexualité hétéronormée.

Ensuite, et là où je trouve que c'est plus préoccupant c'est sur la question de la catégorisation des luttes. Si on reste dans une logique toutes les femmes subissent la même oppression qui est le discours général alors oui on est dans un militantisme parfait du monde de oui oui. Si on est dans une logique de lutte des classes oui on est tenté de dire la question de l'antisexisme concerne toute la classe ouvrière et du coup nous devons être dans une mixité totale sur cette question. Et bien ces visions sont très jolies mais à mon avis (j'ai rien inventé Angela Davis fait un récit grandiose des divergences d'intérêts entre femmes suivant leur classe sociale dans femmes race et classe) c'est très loin de la réalité, pourquoi?
Parce que sur l'exemple de l'hétéronormativité je crois que les hétéras doivent comprendre qu'il y a une oppression particulière que subissent les lesbiennes, qu'elles, elles ne la connaissent pas parce qu'elles ne la vivent pas, ça veut pas dire qu'elles ne peuvent pas le comprendre, par contre ça veut dire que cette oppression spécifique doit être rendue visible pour qu'elle devienne un argument supplémentaire d'union collective de l'ensemble des femmes.
Les catégorisations ce n'est pas nous qui les avons faites, mais la société et, le système qui les entretien. Le problème c'est qu'il nous revient le travail de définir ces catégorisations pour mieux les combattre. Pourquoi par exemple les féministes revendiquent une distinction des sexes en masculin et féminin? Parce que l'essence de l'oppression vient de cette catégorisation. On retrouve la même logique dans la lutte des classes: ce qui construira le rapport de force face à la classe bourgeoise c'est quand la classe ouvrière aura pris conscience de ses propres intérêts de classe. Alors, oui, on peut toujours dire que rester dans cette logique ça sert la stratégie des dominants du "diviser pour mieux régner" sauf qu'il faut aussi comprendre qu'un des outils de l'oppresseur c'est l'exclusion, la mise sous silence. L'Histoire a invisibilisée les femmes, la réponse des femmes: réétudier l'Histoire par les femmes, sur les femmes pour les rendre visibles. Jouer sur la revendication de la catégorisation c'est un moyen de construire un rapport de force alors ça ne veut pas dire que c'est le but à atteindre mais c'est un outil de lutte. Je pense que c'est pour ça qu'il faut garder en tête que, oui notre but c'est que toute la classe ouvrière soit dans la même logique antisexiste mais que pour définir l'antisexisme qui mieux que l'opprimé peut définir son oppression?

Juste une remarque, je pense que je suis tombée dans le piège du reflexe hétéronormatif aussi parce que le constat de l'invisibilité des lesbiennes n'a pas été explicitée clairement (peut être je suis un peu neuneu) dans les brochures sauf celle pour les gynécos.
avatar
Audre
Membre du torchon brûle 87

Messages : 471
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Jeu 14 Jan 2010 - 23:57

Pour illustrer un peu la question de l'hétérocentrisme dans les services d'accueils de santé (ex : gynéco) ou services sociaux face à la réalité des lesbiennes.
Par ailleurs ce film parle de la violence conjugale dans les couples de lesbiennes. Il est vraiment bien fait.



sur le site du centre de solidarité lesbienne à montréal.
avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

film

Message  aldebaran le Ven 15 Jan 2010 - 12:46

Oui il est très bien fait.
Ainsi que la deuxième partie, pour aller un peu plus loin dans la réflexion.
avatar
aldebaran

Messages : 13
Date d'inscription : 04/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  scumgrrrl le Mar 9 Fév 2010 - 15:58

la brochure GOUIXX

brochure de réduction des risques en direction des gouines et de celles qui font du sexe avec des femmes

à télécharger ici (fichier pdf un peu lourd : 11,56 Mo)

Cette brochure a été réalisée par des femmes et des gouines de la région Rhône-Alpes en 2005

(j'en aurai qq unes au format papier au Fallope Fest)
avatar
scumgrrrl

Messages : 96
Date d'inscription : 09/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brochures santé lesbiennes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum