Tracts divers sur la lutte antisexiste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tracts divers sur la lutte antisexiste.

Message  Pti'Mat le Jeu 3 Déc 2009 - 11:50

LA PUBLICITE NOUS VEND DU SEXISME


Trente ans après le début des luttes féministes, notamment pour le droit à la contraception et à l'avortement, nous constatons que certains de ces acquis sont remis en cause, mais surtout que l'égalité entre hommes et femmes n'est toujours pas obtenue. Les millions de femmes battues dans le monde montrent l'oppression qu'elles subissent au quotidien. A ces violences physiques, s'ajoutent les violences sociales, économiques, les humiliations, les stéréotypes sexistes,... autant d'exemples que la publicité n'hésite pas à banaliser.

Car la pub cherche à nous vendre, bien plus qu'un simple produit, toute une logique sociale de domination en utilisant tous les pires clichés sociaux, dont le sexisme. Ce n'est pas du dentifrice ou un simple gel douche, mais bien la domination masculine comme norme sociale traditionnelle qui nous est présentée, vantée et, en fin de compte, imposée.

Les publicités formatent nos désirs et notre perception du monde.
x Les normes sexistes sont imposées dès le plus jeune âge par l'école, la famille, les loisirs, les religions, et surtout par la société de consommation qui voit dans la marchan- -disation des corps une source de profit colossale. (la fortune professionnelle de Lilianne Bettencourt, patronne de Loréal a progresse de 70% en 4 ans pour atteindre 17,2 milliards d'euros en 2002... parce qu'elle le vaut bien ?). On nous matraque à chaque coin de rue, à la télé, dans les journaux avec des stéréotypes censés incarner la beauté. Que ce soit par la chirurgie esthétique et maintenant par l'informatique, ces corps de femmes sont rallongés, découpés, bronzés, gonflés ou dégonflés ...

Ces femmes fantasmatiques servent à renforcer des normes, à assigner le genre féminin à la préoccupation de son corps. Les femmes sont mises en compétition, en ayant pour juges les hommes qui gardent ainsi leur position de dominants. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un système marchand, et que la "beauté" génère un énorme marché avec d'importants bénéfices (produits de régime, parfums, vêtements,...). L'obligation de beauté, ou du moins de se conformer à la norme de la société marchande, est une violence faites aux femmes dont les conséquences les plus tragiques sont la boulimie, l'anorexie, le suicide.

Et cette norme, qui aliène les femmes et enrichit les marchands, encourage aussi certains comportements dits masculins (virilité, domination,...), même si certains hommes les rejettent. Nous ne sommes pas contre la nudité, ni même contre le sexe. Nous cherchons à mettre en place des rapports égalitaires basés sur l'acceptation de nos corps, de nos désirs quel que soit notre sexe et notre orientation sexuelle. Libérons nous de ces normes pour vivre notre corps comme nous le désirons. Il ne s'agit pas de refuser toute beauté mais de refuser LA beauté que nous impose la pub, une beauté qui n'est qu'un fantasme masculin : 60-40-60 et 2,30m de jambes !.

Mais le stéréotype de beauté n'est pas le seul véhiculé par les pubs. Les femmes y sont constamment montrées comme ménagères (ce qui peut expliquer pourquoi les femmes prennent en charge plus de 80% du temps imparti aux travaux ménagers dans une semaine, contre à peine 20% pour les hommes), les violences qu'elles subissent y sont banalisées (alors que plus de 300 femmes meurent chaque année de violences conjugales en France), et les caractères prétendument masculins et féminins y sont exacerbés en permanence (si il y a pour les hommes comme pour les femmes, une aliénation dans le fait de se voir contraints à certaines normes, ces normes placent néanmoins les hommes en position de dominants, et les femmes en position de dominées).

L'émancipation contre la soumission !

Alors qu'en occident nous subissons en moyenne chaque jour plus de 2500 messages publicitaires (spots et affiches confondus), comment ne pas croire que ces images puissent ne pas s'imprimer dans l'esprit de chacun et chacune d'entre nous ? Comment refuser d'admettre que ces publicités influent sur des comportements sexistes, machistes, violents et qu'elles les banalisent ? Qu'elles entretiennent les rapports inégalitaires entre hommes et femmes ? Qu'elles développent l'idée de femmes-objets-potiches-ménagères et la conception de l'homme dominant-viril-paternaliste ?

Aussi, c'est à nous, hommes et femmes, d'agir pour que tout espace (public ou privé) où le sexisme s'exprime soit un espace à détruire. Ne laissons pas les publicités nous lobotomiser à notre insu. Ne laissons pas les publicitaires répandre une propagande sexiste sous couvert de création artistique ou d'une pseudo liberté d'expression, qui ne sont que des prétextes pour continuer à utiliser les arguments de vente les plus démagogiques.

On n'élimine pas des années de fonctionnement patriarcal en un coup de baguette magique, avec une loi ou une institution, surtout quand cela touche à notre quotidien, à notre "vie privée". C'est à nous, individuellement et collectivement, de changer les rapports hommes/femmes (et entre hommes, et entre femmes), de promouvoir d'autres valeurs que la compétition, la virilité, la soumission,... de développer l'autonomie, l'émancipation, l'égalité, la liberté et le respect pour les femmes et pour les hommes.

NI A PRENDRE, NI A VENDRE, LES FEMMES NE SONT PAS DES OBJETS.
PUBLICISTES, GARE A VOUS, ON VOUS RENDRA LES COUPS !!![u]
avatar
Pti'Mat
Membre du torchon brûle 87

Messages : 68
Date d'inscription : 03/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://cnt87.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracts divers sur la lutte antisexiste.

Message  Pti'Mat le Jeu 3 Déc 2009 - 11:55

SOIS BELLE ET TAIS-TOI !

Patriarcat : système d'oppression des mâââles fondé sur des principes d'inégalité, de domination, de hiérarchie entre les sexes, entre les pratiques sexuelles, et qui pour se maintenir utilise la violence.
Compétition : un des outils du patriarcat : tri sélectif, prix de récompense, fausse reconnaissance, être la plus belle, correspondre le plus aux norme.

La beauté est dans la rue !
Pourquoi vouloir normaliser une notion aussi personnelle que la beauté ? C'est une notion subjective, propre à chacune, à chacun, NOUS sommes toutes et tous différentEs. Trop souvent les hommes parient de la beauté comme d'un attribut naturel de la femme et indispensable pour sa considération !

Ne parlons plus de laideur ou de beauté mais de "magie", d'émotions, de sentiments...

ATTENTION ! conditionnement patriarcal !
Les canons de beauté font partie de ces normes établies par les hommes pour emprisonner les femmes dans un rôle standardisé : femme/mère : femme/objet... La violence du sexisme au quotidien NOUS humilie, provoque des discriminations physiques, des pressions morales et sexuelles :
- Excès : annorexie, boulimie, Wonderbra, Slim Fast, Dim, etc, etc...
- Exclusion : souffrances, moqueries, mal-être, Prozac, Valium...
- Privation des libertés : Nous ne sommes plus des femmes (ou des hommes) mais des objets de consommation !

Produits de consommation :
La publicité est un outil du système patriarcal, elle nous inculque ce que sont les canons de beauté, les fantasmes, ce qui plait aux hommes, ce à quoi se doit de ressembler physiquement une femme, surtout avec quels produits avoir une taille fine, un teint parfait, des cheveux brillants, des fesses bien galbées, un ventre plat... Sans oublier le réconfort des petits plats surgelés qui feront plaisir à MonSieur et à sa petite famille, l'électroménager destiné à faciliter la vie des ménagères, les jolies nuisettes pour lui plaire... A croire que NOUS ne pouvons être qu'un outil d'accompagnement, d'agrément pour l'homme !

Sommes-nous sujettes de nos vies ?
Des femmes se sont battues - et se battent toujours - pour une véritable égalité des sexes en tant qu'être libre, libre de travailler à salaire égal, de voter, de s'exprimer, d'avorter, de vivre sa sexualité sans tabous ni honte, de s'habiller sans subir de préjugés, de marcher seule dans une rue la nuit... Cessons de refouler nos incertitudes, notre incompréhension du monde pour être soi-même heureuse et heureux en toute honnêteté !

Encore ici et maintenant.
NOUS revendiquons notre refus de nous soumettre à ces normes tant adulées aveuglement par beaucoup d'autres femmes.

Notre but n'est pas d'être belle pour plaire à des hommes dominateurs, mais VIVRE pleinement et librement en tant que FEMMES !

FEMINISTES !
TANT QU'IL LE FAUDRA ![i]
avatar
Pti'Mat
Membre du torchon brûle 87

Messages : 68
Date d'inscription : 03/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://cnt87.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum