anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Aller en bas

anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Message  radicalmind le Lun 17 Mai 2010 - 20:54

Salut,

voilà j'ai entendu parler de votre fest (j'ai pas eu l'occase de venir à cause du taff) mais j'ai trouvé un article dans le populaire.

J'ai pas mal d'incompréhension aux qql lignes que j'ai lu...
C'est un fest quoi ? anti-sexiste? féministe?
Et je comprends mal pourquoi la personne qui a répondu au journaliste est un mec, y a que des mecs dans l'organisation c'est truc masculiniste à la con? ou alors un truc d'extreme gauche qui se fait mousser sur le dos des femmes?

Enfin, je pense pas que ça soit féministe, parce que quand on parle de 68 en parlant des droits des femmes ça me fait bien rire! Y a eu quoi en 68 ? le libre accès du corps des femmes à tous les connards bourgeois et étudiants?
Vous êtes pas au courant que le mouvement de libération des femmes c'est 1970... ya 40 ans, que mai 68 c'est un truc de mec et que ça à rien à voir avec le MLF mais bon en même temps une orga avec des mecs portes paroles ça peut dire que de la merde.

En plus c'est chouette sur la photo on voit UN grapheur et pas une grapheuse... Na mais si vous faites un fest à la gloire des mecs, appelé ça phallus fest !

Et le torchon brûle j'espère que vous savez à quoi ça fait référence, c'était un pas un journal de cohn-bendit, mais de femmes, pas de mecs.

Enfin voilà, c'était juste pour dire que je suis contente de pas y avoir assister finalement, surtout après ce que je viens de lire d'un des post d'une nana. C'est bien ça des violences lesbophobes, ça doit rentrer dans le reste de votre ligne politique de petits bourgeois hétéros.

radicalmind

Messages : 1
Date d'inscription : 17/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Message  Angmar le Lun 17 Mai 2010 - 21:10

Sur l'article du Populaire du Centre

L'interview s'est réalisé pendant le festival, en plein dans l'organisation qui mobilise tout le monde de l'association. Il se trouve que les personnes disponibles sur le moment pour répondre au journaliste était moi et une camarade. C'est uniquement un problème pratique. Ensuite on ne peut contrôler ce que met le journaliste dans son article? On regrette que ce soit un mec qui apparaisse alors que y'avait également une nana. Mais on a aucun contrôle sur la publication des journalistes c'est pas plus compliqué que ça...
Pour avoir un jugement sur ce qu'est le Torchon brûle attisons-le, plutôt que de le faire à partir de l'article du populaire et du compte-rendu d'une personne présente au festival (à noter que la version du Torchon Brûle n'a pas encore été posté, au moins attendons les 2 versions pour juger de la véracité des situations exposées...) => y'a le tract de présentation et tous les autres tracts écrits par le Torchon, ca me parait plus pertinent pour savoir ce qu'est réellement le Torchon brûle attisons-le...
En plus c'est chouette sur la photo on voit UN grapheur et pas une grapheuse... Na mais si vous faites un fest à la gloire des mecs, appelé ça phallus fest !
Là encore on est pas des journalistes...

Sur le reste je laisse le collectif donner sa réponse.

Angmar
Membre du torchon brûle 87

Messages : 162
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Message  emmaelle le Mar 18 Mai 2010 - 11:22

Interview d'UNE FEMME

L'ECHO - Edition 18 mai 2010

TROIS JOURS DE DEBATS DE CONCERTS ET D'EXPOS AUTOUR DU FEMINISME

LA première édition du Fallope Fest s'est déroulée ce weekend à LIMOGES. Le point avec UNE militantE de l'association "Le torchon brûle, attisons-le?"

Organiser trois jours de débats, de concerts et de discussion mais aussi promouvoir UNE manière de militer PLUS EN PRISE AVEC LA REALITE, c'est l'objectif que s'étaient fixé les organistariCES de LA première édition du Fallope Fest, un objectif atteint selon l'UNE des animatrICES de l'association qui a mis en place ce festival : "Au premier débat, qui était non mixte on a été surprisES de voir arriver plein de NANAS qui venaient d'autres villes....du coup c'était vraiment intéressant. Et le soir, pour le concert, on a vraiment eu l'impression qu'il se passait quelque chose, les choses s'inversaient par rapport à pas mal de concerts avec les FILLES devant et les gars un peu plus en retrait c'était assez marrant" note LA militantE."Le lendemain avec LA fresque et les débats on s'est rendu compte que l'on touchait à LA fois un public de militants et de militantES politiques mais aussi qu'il y avait du passage. Nous avons réalisé UNE fresque à LA fac de Lettres : les étudiantES et les étudiants qui passaient venaient poser des questions, finalement c'était bien d'UTILISER DES SUPPORTS DIFFERENTS par rapport à ce qui peut se faire habituellement."
LA manière d'aborder les débats, sur les mujeres libres d'Espagne ou sur les combattantES de LA guerre d'Algérie se voulaient également différentES : "nous avons eu pas mal de discussions sur CETTE histoire méconnuE et aussi sur LA manière dont LES FEMMES ont été oubliéES" explique LA militantE, il s'agissait d'ailleurs également de LA tonalité des débats du samedi...même s'il ne faut pas oublier les concerts des deux derniers soirs qui ont permis au public de Limoges de fréquenter UNE scène à LAQUELLE il n'est pas forcément habitué.
ProchainE étape pour "le torchon", LA manifestation contre les adversaires de l'IVG, le 29 mai prochain, à Bordeaux, rassemblement à 12h, place de LA comédie.

emmaelle

Messages : 1
Date d'inscription : 04/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Message  Gran'Mat le Mar 18 Mai 2010 - 13:04

C'est bien ça des violences lesbophobes, ça doit rentrer dans le reste de votre ligne politique de petits bourgeois hétéros.

J'interviens juste ponctuellement, pour dire qu'il faut éviter d'écouter des calomnies à deux francs.
Le Torchon brûle fait un communiqué sur les réussites du festoch et sur les problèmes vécus et ressentis à juste titre ou pas, étant donné que les propos sont différents suivant le site où l'on trouve le texte, et pourtant la source est la même.
avatar
Gran'Mat

Messages : 63
Date d'inscription : 03/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Message  Ben le Mar 18 Mai 2010 - 17:01

Si on éjecte une lesbienne pour quelque raison que ce soit, on est lesbophobe?

Ben

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Message  Admin le Mar 18 Mai 2010 - 21:51

Dans ce communiqué nous allons exposer notre version de « l'incident » pour que chacun(e) ait tous les éléments en main pour mieux cerner les faits décrits. Nous affirmons sans aucun doute que nos actes, notre exposition, notre festival et nos pratiques militantes n'ont rien de lesbophobes et/ou racistes.

Nous reprendrons donc l’incident en lui-même, les positions politiques du torchon et les conclusions établies par notre organisation.
Remettons les choses dans leur contexte. Nous avions prévu une exposition photo pendant le déroulement du Fallope Fest. Elle constituait un des supports pour faire naître le débat politique. Ainsi, l’analyse et les critiques politiques portées dans votre communiqué auraient été les bienvenues car elles correspondent à l’effet que nous souhaitions produire, c'est-à-dire le questionnement, l’opposition… Néanmoins, la réalité fut toute autre, quatre personnes n'ont absolument pas engagé le débat en sabotant l'exposition. Nous souhaitions évidemment que cette exposition et notre festival en général amènent des débats politiques et constructifs.

Lorsque nous avons demandé à ces quatre personnes si elles avaient réalisé les tags sur les photos et enlevé des photographies, certaines ont répondu qu’elles ignoraient l’existence de cette exposition et d’autres ont répondu « oula, là on est dans la merde » (nous précisons que deux femmes sont allées leur demander). Lorsque nous avons poursuivi les demandes d’explication, on nous a répondu que « des gars sont passés devant, ont ricané et ça nous a saoulées ». Ainsi, nous estimons que nous n’avons eu aucune explication politique sur le sens de leur action et bien plus, nous avons vécu cet acte comme une agression. Ces hommes qui ont ricané devant les photos méritaient d’être interpellés et à l’inverse nous ne cernons pas la démarche politique de sabotage d’une exposition réalisée par des femmes, suite à des ricanements d’hommes. A cela s’ajoute le fait que cet acte a été réalisé « en douce », il a été revendiqué après nombre insistances de notre part. C’est donc pour cela que nous avons ressenti cet acte comme une volonté de nuire, d’attaquer le travail réalisé (qui, il faut le noter, a été un travail collectif intense).

L’absence de sens politique dans l’action nous a amené à prendre la décision de demander à ces quatre personnes de quitter le festival. Nous estimions que ces personnes n’avaient que des intentions néfastes et de mise en péril du projet que nous avions tenté de mettre en place. Les discussions avec ces personnes ont confirmé qu’elles n’étaient absolument pas dans le dialogue. Nous parlions de respect pour le travail effectué et les personnes, elles, nous répondaient que le respect est institutionnel. Nous parlions d’un festival comme support de discussions, de débats, d’enjeux militants, de construction d’un combat politique collectif, elles nous répondaient « nous ne sommes pas là pour faire de l’éducation populaire ».
Il est donc clair que nous étions face à une dissension politique manifeste. Ainsi, nous ne condamnons pas les actes de sabotage de l’exposition d’un point de vue moralisateur mais d’un point de vue politique. Ces méthodes sont réservées à nos ennemis (le capitalisme, le patriarcat, l’impérialisme…) mais, user de ces méthodes dans un festival de camarades relève de l’absurdité politique.
Il faut aussi noter que l’utilisation de « l’action directe » n’a, en son essence, pas l’enjeu d’un engagement vers un débat. D’où notre volonté de demander à ces personnes de quitter le festival.

Nous ne nions en aucun cas l’utilisation de la violence. Nous avons vécu ces actes de « vandalisme, sabotage, détournement » comme une agression contre la mobilisation des femmes, contre l’action militante. Ne pas venir nous parler de désaccords politiques, tagger, déchirer cette exposition en douce, ne pas assumer ces actes, pour le torchon, tout cela n’a rien de militant, tout cela desserre les luttes des femmes. De plus, il est à rappeler les tactiques politiques plus que curieuses utilisées par ces personnes : engager la sororité et la solidarité entre femmes en riant et se moquant d’interventions de femmes pendant des débats, en criant sur des intervenantes pour leur faire entendre une revendication.
La violence dont nous avons fait preuve (empoignade et bousculade) n'est qu'une réponse appropriée à la violence que nous avons subi (mépris, humiliation, agressivité verbales, menaces…). La version des faits des personnes exclues du festival est mensongère : des hommes de l’organisation ont été présents au début car ils ont été les premières personnes interpellées puis ils ont quitté les lieux collectivement par respect pour la non mixité réclamée, il n’y a eu aucun fait de violence physique de la part des hommes, aucun étranglement n'a eu lieu. Il faut donc ajouter le mensonge au vide politique dont ces personnes font preuve. Enfin, suite à votre communiqué, il semblerait que, par vos actions, vous ayez tenté de montrer votre désapprobation concernant la forme du festival mais aussi le fond des positions politiques du torchon. Votre forme d’action n’a permis que notre scepticisme et notre dégout concernant vos projets d’organisation.
Nous en avons fini pour le commentaire de l’incident.


Le torchon brûle n’est pas une organisation de féministes hétéros. Notre logique politique consiste en une lutte des sexes et une lutte des classes, ces deux luttes transversales étant indissociables l’une de l’autre.
De manière concrète, à la lutte des sexes correspond l’antagonisme homme/femme. Nous réalisons ce travail militant à travers la non mixité dans le but de construire un rapport de force de femmes face à l’oppression masculine.
La lutte de classe prend sens à travers l’antagonisme de classe sociale : bourgeois/prolétaires avec pour cadre militant la mixité dans le but de créer une union des travailleur-euses face à l’oppression bourgeoise.
Notre objectif est donc de détruire les catégories femmes/hommes afin de servir l’union de la classe prolétaire face à l’oppression capitaliste. Nous partons du postulat que le déterminisme biologique est un déterminisme social. Ainsi, prendre le problème à la racine relève d’une volonté de destruction de toutes les places et les rôles sociaux attribués aux sexes anatomiques.
Ainsi, Le torchon brule attisons-le, lutte pour les droits des femmes, leur défense, contre l'oppression patriarcale. Nous souhaitons abolir les genres et non opprimer les hommes. Nous ne pouvons penser construire un modèle politique nouveau et stable en excluant ou tuant la moitié de la population.

Ce festival a été pour nous un outil pour rencontrer et se confronter à d’autres militants-es féministes et antisexistes.
Ce festival nous a permis de réaffirmer notre positionnement politique de lutte de sexe et lutte de classe comme le plus enclin à la réalité de l’oppression des femmes.
Des féministes nous ont permis lors de ces trois jours, de nous interroger, d’interroger la pertinence de nos choix d’organisation, d’entreprendre des projets différents, d’engager un travail avec des féministes au-delà de Limoges, d’envisager d’autres points de vue, d’autres outils de militantisme mais tout cela a été entendu grâce à un militantisme critique et constructif de leur part : l’acceptation de l’existence de notre organisation comme d’une structure en construction, en évolution permanente.

Collectif des organisatrices et organisateurs du Fallope Fest

Admin
Membre du torchon brûle 87

Messages : 44
Date d'inscription : 28/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://letorchonbrule87.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: anti-sexiste? féministe ou inconsistance politique ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum