Contre rassemblement: pour défendre le droit à l'IVG, a disposer de nos coprs...

Aller en bas

Contre rassemblement: pour défendre le droit à l'IVG, a disposer de nos coprs...

Message  leia le Mar 27 Avr 2010 - 22:11

CONTRE TOUS LES INTEGRISMES, CONTRE LA HAINE, ORGANISONS LA RIPOSTE MANIFESTATION, SAMEDI 29 MAI 2010, BORDEAUX


Ils ne doivent pas marcher!
L’année dernière à Bordeaux plus de 1500 intégristes, pro-vie, fachos de tout poil se sont rassemblés et ont "marché" contre l’avortement, contre la contraception, contre l’homosexualité, pour une "famille" hétéro-normée, en bref, contre le droit de chacun à disposer de lui-même comme il l’entend. Des marches identiques ont eu lieu à Paris, Madrid, Bruxelles...

Etaient présents à Bordeaux : Bernard Anthony président de l’AGRIF, président de Chrétienté-solidarité Jean Claude Martinez, ancien élu FN Jacques Colombier, élu FN Xavier Dor, fondateur et président de SOS tous petits, créateur des groupes d’action violente anti-avortement en France. Lionel Marcillaud, président de Oui à la vie Bordeaux et co-organisateur de la marche pour la vie

Cette marche est organisée par Oui à la vie, avec le soutien de SOS future mère, SOS tout petit et tout un ramassis de groupuscules pro-vie, vitrine bien pensante derrière laquelle se cache les relents les plus morbides du fascisme. Dans leur appel et dans la rue ils sont en effet rejoins et soutenus par les Identitaires, le Front National, le Parti de la France (Carl Lang). Ils défendent ce qu’ils appellent des valeurs, celles de l’identité et de la chrétienté française, leur discours est celui de la haine de l’autre, du replis sur soi-même, de la peur du changement.

Depuis quelques temps l’intégrisme religieux, soutenu par les organisations d’extrême droite de la région, s’implante dans la ville et diffuse ses idées nauséabondes. A bordeaux ce message est surtout relayé par quatre églises et trois librairies : Eglises Saint Eloi, Saint Bruno, Christ rédempteur (Talence), Saint Paul ; Librairies Saint James, la barque des apôtres, Aliénor. Ce ne sont évidemment pas les seuls endroits où entendre ces discours mais ceux où ils sont les plus diffusés. Chaque mois un rosaire "pour la vie" est organisé dans la cathédrale, chaque année une grande prière "pour la vie" rassemble tous les intégristes de la région sur son parvis.

Ils veulent propager leur pensée cléricale, réactionnaire et liberticide. Ils sont contre l’avortement, ils considèrent l’avortement comme un crime, les femmes qui ont recours à l’avortement comme des criminelles.

Cette année, le samedi 29 mai 2010, la seconde édition de cette marche de tous les intégrismes aura lieu.

Cette année, le samedi 29 mai 2010, ils ne doivent pas marcher, cette journée doit être celle de la défense du libre choix

C’est pour ça que l’on doit répondre présent, pour défendre le simple droit de disposer de son corps comme on l’entend, de vivre avec qui on souhaite, comme on le souhaite, avec ou sans enfant, marié ou pas, sous le même toit ou pas...

LA SOLIDARITE EST UNE ARME : ANTISEXISME, ANTIFASCISME, ANTICAPITALISME

MANIFESTONS, SAMEDI 29 MAI 2010, A BORDEAUX
avatar
leia
Membre du torchon brûle 87

Messages : 169
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre rassemblement: pour défendre le droit à l'IVG, a disposer de nos coprs...

Message  Audre le Lun 17 Mai 2010 - 13:01

Voilà l'appel d'un collectif féministe de Bordeaux, Ovaires et contre tout:

RASSEMBLEMENT SAMEDI 29 MAI 2010 12H PLACE DE LA COMEDIE (grand théâtre)
CONTRE LA MARCHE POUR LA VIE
NE LAISSONS PAS LES TENANTS DE L’ORDRE MORAL DIRIGER NOS VIES

Les intégristes du collectif « Oui à la vie » (qui regroupe SOS tout petits, Mère de miséricorde, soigneurs porteurs d’espérance, laissez-les vivre, centre Charlier, etc.) d’obédience chrétienne, imposent l’avortement comme un problème moral et fondent leur doctrine sur une double argumentation : la protection de toute vie de son début embryonnaire à sa fin, et la soumission aux lois de la nature comme expression de la volonté divine.

Ils partent d’un fait scientifiquement fondé : il existe des cellules vivantes, des organismes vivants, mais ensuite, par une pirouette intellectuelle, cet amas de cellules devient une personne humaine dotée d’une âme mais sans aucune liberté de choix (l’âme appartient à Dieu).

Au nom du respect de la « vie », ils véhiculent un modèle de société où la personne ne décide de rien, femme-réceptacle, homme « chef de famille », enfants « don de Dieu ». Hors de la famille point de salut, nulle place pour d’autres modes de vie.

L'église institue la famille dans le cadre « sacré du mariage » comme pivot central pour contrôler les individu.e.s : la cellule familiale est sous l’autorité du chef de famille, la femme, mère au service de tous, les enfants éduqué.e.s à la soumission, réceptacles des valeurs et traditions, ont pour seule fonction de les pérenniser.

Ce schéma réactionnaire et patriarcal, de fait homophobe, lesbophobe, et transphobe condamne la monoparentalité, l’union libre, etc.

Nous nous revendiquons comme sujets à part entière :

• Respect de nos choix de vie : vie amoureuse sous le même toit ou pas, pour un jour ou pour la vie, avec un.e seul.e ou avec plusieurs, célibat, enfant ou non…

• Abolition du genre : le sexe biologique ne détermine plus la place des individus, les catégories hommes - femmes cessent d’être la norme de référence pour l’organisation de la société.

• Libre choix de nos sexualités, à condition qu'elles reposent sur le libre consentement entre les individu.e.s : pratiques sexuelles entre femmes, entre hommes, entre hommes et femmes, avec ou sans pénétration, où on veut quand on veut…

• Droit à une éducation sexuelle.

• Droit à une éducation non sexiste.

• Contraception et IVG libres et gratuites.

Pour l’IVG, nous revendiquons l’allongement des délais, la gratuité totale sans condition de nationalité, une information claire et un accès simple aux services hospitaliers, l’abrogation de la loi de 1920 (pénalisation de l’avortement).

Pour la contraception : accès libre et gratuit, développement de la recherche.

• Possibilité de décider de mettre fin à sa vie.

Notre corps nous appartient.
Nous ne laisserons personne remettre en cause les droits acquis.
Nous ne laisserons personne décider de nos vies.

Collectif féministe Ovaires et contre tout, Groupe Anarchiste Bordelais.
avatar
Audre
Membre du torchon brûle 87

Messages : 471
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum